Actu - - Leslie Bazelot

Conseil Flexy : tout ce qui s’y est dit !

Le premier conseil Flexy, animé par Ilan Koskas, CEO de Flexy, a rassemblé ce lundi 17 juin, 13 professionnels du secteur de la beauté et de la coiffure, désirant partager leurs idées pour faire évoluer le métier. Ces membres du conseils ont à cette occasion discuté des enjeux du marché et soulevé les besoins au quotidien pour mieux adapter encore la solution Flexy aux attentes des utilisateurs.

Quels sont les enjeux du secteur en terme de digitalisation ?

La révolution digitale est en marche dans le secteur de la beauté, du spa et de la coiffure. Internet et les réseaux sociaux ont transformé le marché et les manières de consommer. Les membres du conseil sont convaincus que les consommateurs attendent une présence forte des salons en terme digital, mais avouent volontiers que les professionnels de la beauté et de la coiffure sont encore trop peu digitalisés. Les chiffres du marché confirment cette avancée frileuse, particulièrement dans le secteur de la coiffure.

La réalité de l’illettrisme numérique

Un manque de connaissances des principes clés et une peur du numérique sont reconnus par les professionnels du secteur. 23% de la population française ne serait pas à l’aise avec le digital..
Beaucoup de personnes se demandent comment la réservation en ligne fonctionne, patrons comme clients.
Le numérique est aujourd’hui omniprésent, il a envahi notre quotidien, notre but est d’encourager les salons et les consommateurs à franchir le cap du digital.

Les questions générationnelles peuvent être un frein

De nombreux patrons de salons fonctionnent depuis des années avec leur agenda papier et leur système de rendez-vous par téléphone. La création d’un site internet et la prise en main d’un logiciel peuvent prendre du temps. Changer les habitudes des employés et ceux de leurs clients leur paraissent difficiles.
Il nous semble essentiel de déployer tout un ensemble d’outils pour accompagner les utilisateurs, quel que soit leur niveau. En leur apportant une solution ludique et évolutive, les freins générationnels pourraient être réduits.

Les différents niveaux de digitalisation de la clientèle

Les membres du Conseil ont mis en évidence deux types de client présent sur le marché.

  • La clientèle des grandes agglomérations : plus jeune, hyper connecté, elle privilégie la réservation en ligne pour réserver une prestation.
  • La clientèle locale : plus âgée, elle privilégie le téléphone pour réserver une prestation.

La réservation en ligne semble prendre plus de temps à intégrer les petites agglomérations. Il est important toutefois de prendre conscience des évolutions rapides de la technologie et des modes de consommation.

La peur des contrôles et la question de la législation

Les membres du Conseil soulèvent un autre point qui freine les commerçants à utiliser un logiciel de caisse : la traçabilité de l’ensemble des recettes. Aujourd’hui, une caisse digitale est très souvent synonyme de contrôle. La Loi des Finances qui demande aux commerçants, depuis le 1er janvier 2018, l’enregistrement des paiements grâce à un système de caisse certifié NF525 n’est pas vu d’un bon oeil.
Tous les éléments, ainsi archivés, ne devraient pourtant pas être perçus comme une source de stress, mais plutôt comme un levier d’amélioration des process du business.  

Le poids de l’investissement financier

Les membres du Conseil Flexy le confirment : un nombre important de professionnels sont persuadés de l’intérêt qu’offre le digital pour leur business, mais ne franchissent pas le pas par un manque de moyens. 52% des professionnels de la coiffure et de la beauté sont seuls dans leur salon et n’ont pas les ressources nécessaires pour investir dans un logiciel de qualité.
Flexy fait tout son possible pour offrir à ses utilisateurs un logiciel performant pour un investissement financier peu coûteux et sans engagement. La priorité des équipes est de leur proposer un outil pour les accompagner sur le long terme et leur assurer une rentabilité optimale grâce aux fonctionnalités de la solution.

L’importance de l’humain dans la relation client

Dans les métiers de relation client comme ceux du secteur de la beauté et de la coiffure, l’accueil téléphonique est souvent un point d’entrée avant de pousser la porte de l’institut ou du salon de coiffure. Ce réflexe est véritablement ancré dans les habitudes françaises.
Certains professionnels ont tout de même sauté le pas du “tout en ligne” en privilégiant exclusivement la réservation en ligne. Ces exemples donnent de belles perspectives au système de réservation en ligne que propose Flexy et s’inscrit véritablement dans un nouveau mode de consommation.
membres conseil Flexy

Quels sont les challenges du métier ?

Les membres du conseil Flexy ont eu l’opportunité de prioriser les thématiques de discussion à l’ordre du jour : RH & Management, Marketing & Communication, Finance & Compta et Relation Fournisseurs. L’axe Marketing & Communication a très largement été plébiscité. L’acquisition et la fidélisation client préoccupent particulièrement les professionnels utilisateurs de Flexy. Dans un marché hyperconcurrentiel tel que le secteur de la beauté et de la coiffure, se démarquer est une priorité. Voici les différents enjeux en terme de Marketing et communication qui ont été soulevés par les membres du Conseil Flexy.

Les enjeux marketing à l’ouverture

Développer son salon à l’ouverture nécessite de s’adapter aux nouveaux modes de consommation de sa cible. Le digital et les réseaux sociaux, ont pris une place importante dans notre quotidien et une présence sur ces différents canaux apparaît comme indispensable unanimement au sein de Conseil. Il est toutefois intéressant d’activer plusieurs stratégies à l’ouverture. Voici quelques pistes listées par les membres du Conseil Flexy :

  • réseaux sociaux
  • campagnes sms marketing
  • événementiel
  • market places
  • parrainage
  • offres commerciales

Les leviers sont nombreux et très souvent le digital permet d’affûter les actions.

Les enjeux marketing en terme d’acquisition et de fidélisation

Selon une étude, 1/4 des Français déménagent chaque année. Cette mobilité de la population est un réel challenge en terme de fidélisation et d’acquisition pour les salons.
En terme d’acquisition, la qualité ressort comme un levier clé. La beauté et la coiffure sont des métiers de service qui nécessitent autant une qualité de prestation que d’accueil particulièrement soignés. Le “savoir être” se pose alors sur le même niveau que le “savoir faire”. Les clients sont de plus en plus exigeants et possèdent un pouvoir majeur celui de valoriser votre travail et d’en parler à leur entourage. Le bouche à oreille peut se propager rapidement et attirer de nouveaux clients dans votre salon.
L’expérience client quant à elle, est une des conditions principales pour fidéliser un client. Une expérience qualitative et un parcours client renouvelé régulièrement sont les clés pour capitaliser sur sa clientèle existante et générer des ventes additionnelles.
Le marketing digital et tout particulièrement la tendance des avis en ligne est indéniablement dans ce contexte un phénomène à capitaliser pour atteindre ses objectifs et son coeur de cible. Flexy a conscience de l’importance des retours clients et de l’e-réputation sur le business. Le module d’avis en ligne intégré aux sites internet proposés par Flexy est une première pierre à l’édifice.

Quelles sont les actions à envisager pour une gestion plus optimisée ?

Les échanges des membres du Conseil Flexy ont permis d’explorer différentes pistes d’actions pour satisfaire les besoins des utilisateurs de Flexy. Une série d’actions attendues ont été mises en évidence.

Un besoin certain en formation

Les membres du Conseil Flexy ont pointé du doigt une limite en terme de connaissances techniques. AdWords, Facebook Ads, community management sont tout autant de facettes des actions de communication à maîtriser. Le souhait d’un accompagnement régulier a été fait. Des formations complémentaires pour aller plus loin dans l’utilisation du logiciel Flexy sont également une piste qui a été explorée.
Flexy propose des sessions de formation d’une demi-journée à deux jours à la FlexyUniversity avec notre équipe et nos formateurs pour étudier en détails toutes les possibilités d’actions grâce au logiciel en terme de gestion, marketing ou même de management. Vous pouvez réserver dès à présent votre formation sur le site www.flexyuniversity.com

L’importance des retours client après prestation

La maîtrise de la qualité des prestations effectuées par les collaborateurs est un enjeu de taille. Les membres du Conseil Flexy ont manifesté beaucoup d’intérêt concernant cette problématique. Si certains ne sont pas à l’aise avec le fait d’envoyer de manière récurrente des sms marketing pour demander des retours clients, une grande majorité aimerait automatiser l’envoi d’un questionnaire pour mesurer la satisfaction client et améliorer les prochaines prestations.

La nécessité d’outils pour les stratégies d’acquisition client

La création de packages de sms marketing est une demande des membres du Conseil qui évoquent un coût élevé de leurs campagnes marketing.

L’accompagnement vers des partenaires de qualité

Des membres souhaiteraient obtenir une liste de prestataires recommandés par nos équipes. Si aujourd’hui la plateforme de marques partenaires n’est pas déployée, de nombreuses marques travaillent en collaboration avec Flexy. Aussi, pour vous accompagner au mieux dans cette problématique de choix de prestataires, un article du blog Flexy livre quelques conseils pratiques pour choisir les fournisseurs de son salon de coiffure.

Ce premier Conseil Flexy, riche en échanges et partage de bonnes pratiques, a permis aux équipes Flexy de mieux cibler les axes prioritaires afin de faire évoluer le logiciel et vous apporter davantage de satisfaction. 

conseil Flexybeauty

Rédigé par
Leslie Bazelot

Leslie Bazelot

Tombée un peu par hasard dans l’univers de la mode et de la coiffure, c’est au coeur de la rédaction du magazine Biblond.com que j’apprends et je découvre ce secteur fascinant. Après 6 ans à suivre les créations et les actualités du monde de la coiffure, j’ai ensuite fait mes armes en tant que freelance pour accompagner des marques comme Jean Claude Aubry, Christophe Robin dans leur communication. J’ai également exploré les enjeux du B to C et de l’e-commerce cette fois, en participant à la rédaction pour le blog Birchbox. Aujourd’hui, ce qui m’anime ? Le partage de bonnes pratiques et astuces business.