Marketing - - Leslie Bazelot

Comment relooker le site internet de votre salon ?

Plus question de se passer d’une vitrine digitale. Accessible par tous, partout et tout le temps, votre internet doit refléter une image positive de votre salon. Noémie Auclerc de Flexy vous livre ses conseils pour réussir son relooking.

Comme votre vitrine physique, le site internet est le premier accueil du client. Bien souvent, même avant votre propre boutique, puisqu’aujourd’hui, les clients trouvent bien souvent leur salon de coiffure via le moteur de recherche Google (En France, 94,1% des internautes utilisent Google (source : StatCounter)). Une fois sur votre site, le potentiel client doit avoir envie de rester. Pour cela, il est important de connaître les bases de l’UX (User Experience donc expérience utilisateur) qui vous permettront de créer un site ergonomique, agréable à l’œil et à l’utilisation, provoquant des émotions et avec un message percutant. Et donc améliorer la qualité de l’expérience vécue par l’internaute. Noémie Auclerc et l’équipe Customer Success dont elle fait partie chez Flexy, accompagnent les gérants d’institut, de spa, de salon de coiffure, barbier ou encore salon de tatouage à développer leur vitrine en ligne Ils ont récemment aidé les gérants des salons Madame je Jalouse, La parisienne Beauty, Kut Avenue, The Barbest et bien d’autres. Aujourd’hui, elle nous livre ses précieux conseils.

Le site internet, la vitrine digitale du salon

Comme votre vitrine physique, votre site internet doit ressembler à votre salon et refléter son esprit. L’idée est donc de le personnaliser au maximum. Vous avez un code couleur pour votre enseigne ? Le site internet doit reprendre cette palette. Un logo ? Il doit être le même sur le site, pour ne pas embrouiller le potentiel client. N’oubliez pas que cette vitrine digitale est accessible à tous, où que le client soit.

À LIRE AUSSI

5 astuces à connaître pour faire de votre salon le N°1 sur Internet

Pour expliquer le concept du salon, pensez à une phrase d’accroche à inscrire en page d’accueil. Elle doit être claire, précise et concise. Le message doit passer. L’internaute doit comprendre immédiatement quel est le concept de votre enseigne.

Vous êtes spécialisé barber ? Question de bon sens, vous éviterez les coloris girly rose ou jaune avec des petits nœuds et privilégierez une palette de noir, marron, rouge ou bleu, qui représentent bien l’univers masculin du barbier. Les codes graphiques doivent être en accord avec le type d’activité que vous exercez et doivent être les mêmes que ceux que l’on retrouve dans votre salon.

Chez Flexy, des codes de base sont proposés. Vous personnaliserez ensuite votre site pour vous démarquer de la concurrence.  Pour cela, vous pouvez intégrer des images du lieu et de l’équipe, par exemple.

Toutefois, ne cherchez pas à en faire trop ! Un fond avec beaucoup de couleur desservira la lisibilité du site. Si vous ne savez pas trop quel style donner à votre vitrine digitale, mieux vaut miser sur un fond sobre, épuré, blanc… Un client ne vous reprochera jamais un fond simple. En revanche, une surcharge de couleurs, d’imprimés et de photos peut être rédhibitoire !

À LIRE AUSSI

6 conseils pour un site internet qui séduit les clients

Un beau site internet, finalement, c’est un site avec de belles images, un texte simple et compréhensible, sans trop de fioriture. Il doit être parlant et il doit être facile pour le client de prendre son rendez-vous.

Si vous n’êtes pas à l’aise, Flexy propose une partie créative pour vous accompagner avec des conseils. Avec l’offre “Prestige”, vous pourrez bénéficier d’un template modelable selon vos envies et de mises en forme visuelles spécifiques.

La hiérarchie des informations pour une meilleure lisibilité

Un bon site internet, c’est aussi et avant tout un bon travail en back-office pour apporter une structure. En amont, vous devait avoir une idée précise de ce que vous attendez. Enfin, point essentiel, vous devez hiérarchiser les informations. Pas question de cumuler les prestations les unes à la suite des autres, sans structure. Le client doit trouver ce qu’il souhaite en quelques secondes et quelques clics. Créez donc des dossiers principaux dans lesquels le clients trouvera des sous-dossiers avec les différentes prestations. Par exemple, un salon mixte pourra intégrer un onglet femme et un onglet homme qui entraineront vers les différentes prestations selon le genre. Le but étant toujours de limiter le nombre de clics sur le site. Pour cela, on limite aussi le nombre de sous-dossiers. La carte des prestations doit être ultra lisible. Au moment de sa création, il faut bien choisir les intitulés, que le message soit clair et efficace. Pour un shampoing/coupe/brushing, vous l’inscrirez ainsi. Evitez les abréviations qui sont évidentes pour vous mais pas pour le client lambda.

Pour la partie technique, la cliente ne connaît pas forcément les subtilités entre un ombré hair, des mèches ou un balayage. Vous pourrez alors détailler en quelques mots en quoi consiste chaque prestation. La cliente sera rassurée savoir exactement ce qu’elle va recevoir. Enfin, pour illustrer chaque prestation, vous pouvez vous munir de visuels parlants, choisis avec soin.   

Crucial choix des visuels

Vous l’aurez compris : le choix des visuels est primordial pour l’expérience utilisateur de votre site. Si vous décidez d’insérer une image pour chaque prestation, ce soit être un visuel parlant, avec lequel le client comprend immédiatement de quoi il s’agit.
Par souci d’esthétisme et de confort, vous choisirez des visuels du même format et de la même qualité. Pas question de mixer basse définition et haute définition, portraits, carrés et paysages.!

Les visuels doivent être beaux et de qualité. Si vous n’avez pas le budget pour organiser votre propre shooting, vous pouvez vous fournir sur les banques d’images qui propose des images gratuites et libres de droits, bien souvent réalisés par des professionnels. Flexy propose également une banque d’images au bon format.

À LIRE AUSSI

Comment choisir les images pour le site internet de son salon ?

Attention, les photos ne doivent pas être pixellisées ! Si le client à du mal à voir ce qu’une image représente, elle n’enverra pas un bon signal sur la qualité de votre salon. D’une part, ce n’est pas agréable pour l’œil mais cela renvoie une image cheap.!

Si vous avez un budget alloué aux visuels, vous pouvez vous offrir les services d’un photographe professionnel qui pourra proposer des cadrages sympas et originaux qui vous démarqueront de vos concurrents. 

A l’heure du “tout digital”, vous ne pouvez vous passer d’une vitrine sur le web. Mais pas question de prendre la conception de votre site à la légère ! Accessible par tous, partout et tout le temps, il vous permettra de recruter plus de nouveaux clients que votre vitrine physique. N’oubliez jamais que chercher son coiffeur par les moteurs de recherche est devenue une habitude largement partagée. Et vous, il est comment votre site internet ? Vous en êtes satisfait ? Vous aimeriez le relooker ? N’hésitez pas contacter nos équipes pour une démo personnalisée. 

 

site internet

Rédigé par
Leslie Bazelot

Leslie Bazelot

Tombée un peu par hasard dans l’univers de la mode et de la coiffure, c’est au coeur de la rédaction du magazine Biblond.com que j’apprends et je découvre ce secteur fascinant. Après 6 ans à suivre les créations et les actualités du monde de la coiffure, j’ai ensuite fait mes armes en tant que freelance pour accompagner des marques comme Jean Claude Aubry, Christophe Robin dans leur communication. J’ai également exploré les enjeux du B to C et de l’e-commerce cette fois, en participant à la rédaction pour le blog Birchbox. Aujourd’hui, ce qui m’anime ? Le partage de bonnes pratiques et astuces business.