Marketing - - Juliette Vergnaud

Comment construire le calendrier marketing de votre salon ?

Entre le temps passé avec ses clients, la gestion des stocks et le management d’équipe, il n’est pas toujours évident de trouver le temps d’élaborer un calendrier marketing performant. Et soyons honnêtes, vous n’avez pas forcément envie de vous embarquer dans une tâche qui paraît fastidieuse et parfois éloignée de votre coeur de métier. Cet outil est pourtant essentiel et peut être envisagé de manière très simple et pragmatique. Petite leçon de marketing avec Edouard Borie, CMO de Flexy qui décomplexe le sujet et donne ses astuces pour un calendrier marketing efficace.

Faire un calendrier marketing, pourquoi pas, mais à quoi ça sert ?

Edouard Borie explique tout simplement que c’est un outil qui sert à animer son salon toute l’année, à optimiser la rentabilité en s’appuyant sur des événements. Selon la taille de l’établissement, il peut d’ailleurs être basique et très bien remplir sa fonction.
Un calendrier marketing doit cocher les cases suivantes :

  • Des actions commerciales planifiées
  • Une cible bien détectée
  • Les bons canaux à utiliser
  • Une visibilité en ligne assurée


Le conseil de Flexy :
Aller au plus simple. L’essentiel est que le calendrier soit bien compris et clair pour être performant.

À LIRE AUSSI

3 bonnes résolutions pour optimiser votre agenda en 2019

La stratégie marketing, pilier de la réussite de votre plan

Un calendrier marketing qui fonctionne est l’écho en pratique d’une stratégie élaborée en amont. Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici les points forts sur lesquels miser.

Anticipez vos actions

Evidemment, quand on prévoit et que l’on planifie ses actions en amont, on est beaucoup plus serein au quotidien. Envisager le calendrier pour une année entière s’avère essentiel pour les très grosses entreprises, mais Le CMO de Flexy conseille pour les plus petits établissements d’avoir un plan bien pensé déjà pour le trimestre à venir. Il préconise de débuter par l’élaboration d’une check-list sur laquelle noter toutes ses idées. “Il existe de nombreuse applications de check-lists. Celle que je trouve la plus simple d’utilisation et la plus claire est Trello. Mais l’essentiel est que ce soit naturel, si vous êtes plus à l’aise avec des tableurs Excell, gardez-les.” Parallèlement, il est préférable de prendre en compte les marronniers. De nombreuses calendriers de marronniers existent en ligne. Préparez-les bien, récoltez des informations en amont, le retour sera souvent plus bénéfique que si vous trouvez une solution marchande au dernier moment pour ce type d’événements connus ou récurrents (comme les fêtes ou la Saint-Valentin).
Le conseil du pro : “Ne soyez pas réactifs, soyez proactifs !”

Soyez réguliers dans vos opérations marketing

La répétition d’actions phares fonctionne. Parsemez votre calendrier d’actions faciles à mettre en place et qui ont déjà fait leurs preuves. En effet, les clients doivent avoir le réflexe de penser au salon. C’est en réitérant le meilleur qu’ils se souviendront de vous.

Fixez-vous des objectifs

Ca paraît évident sur le papier, mais en réalité, il faut que chacune des personnes de l’équipe participant à une action puisse énoncer en une phrase l’objectif du projet. D’une part, vos employés seront plus efficaces s’ils comprennent bien le but de ce qu’ils font. D’autre part, énoncer clairement les objectifs permet de vérifier que l’on ne se lance pas dans des actions trop chronophages pour un retour peu précis.

Travaillez votre communication

Avant de partir sur une campagne de communication titanesque, réfléchissez à un point crucial, celui de la cible. Selon les actions à mener dans votre calendrier, vous allez toucher des catégories de personnes différentes.
Par exemple, pour un petit déj’ brushing, ou pour une promotion-anniversaire sur les tailles de barbe, il y a de grandes chances que votre discours et que les canaux utilisés diffèrent entre les deux annonces. Diffusez des flyers papier pour les personnes peu connectées et favorisez la transmission d’information via une application mobile pour les plus jeunes.

Calculez le retour sur investissement

Le fameux R.O.I. (Return On Investment)  permet de voir, comme son nom l’indique, si une opération a été rentable. Edouard Borie recommande de bien définir les règles au départ pour que le bilan soit le plus positif possible.
Le conseil de Flexy : Ne négligez pas le bilan des actions menées. Vous en tirerez des enseignements pour la suite. Faites ce travail en équipe, vous apprendrez de vos erreurs et connaîtrez mieux vos points forts.

À LIRE AUSSI

5 vraies actions pour assurer la réussite de votre salon en 2019

Upgradez votre calendrier pour vous démarquer

Une fois que l’on avance sur de bonnes bases, que les besoins et les objectifs sont clairement identifiés, il est intéressant d’aller plus loin, de se différencier de la concurrence en apportant des possibilités en plus pour le client.

Explorez les solutions digitales

Edouard Borie conseille de miser sur une solution facile à mettre en place à moindre coût. Grâce à Flexy, vous pouvez façonner une application mobile sur-mesure pour votre salon. Et la vraie bonne idée c’est de lancer des pushs plutôt que des SMS, c’est gratuit et vous pouvez en envoyer autant que vous voulez. Un atout pour présenter ses actualités de manière connectée et se démarquer.

À LIRE AUSSI

6 raisons de créer une application mobile pour votre salon

Proposez une offre disruptive

Avez-vous déjà pensé à organiser des Happy Hours ? Le CMO de l’équipe Flexy livre cette idée pour combler certains trous d’agenda dans la semaine. “ Vous pouvez moduler les versions selon votre clientèle. Pourquoi ne pas proposer un cocktail gratuit pour chaque personne qui dépense dans votre établissement ? Ou un happy hours musique ?”

Préservez-vous du temps pour peaufiner votre stratégie

Comme nous le rappelle Edouard Borie, 39% des réservations sont faites en dehors des heures d’ouverture des salons. Ce chiffre conséquent est le résultat de l’utilisation d’un service de réservation en ligne. Autrement dit, la technologie peut vous aider à gagner de l’argent et du temps sans le moindre effort. Dans ce cas, vous réduisez nettement le temps passé au téléphone, ce qui permet d’offrir une prestation de meilleure qualité (vous n’êtes pas coupé dans votre travail) et de maximiser au passage la satisfaction des clients. Vous pouvez également gagner du temps sur la vente en proposant une boutique en ligne.
Challenge : Réduisez le nombre d’appels téléphoniques de moitié d’ici 4 mois.

À LIRE AUSSI

J’ai testé d’autres logiciels, j’ai choisi Flexy

Dispatchez les missions

Une bonne méthode de management doit aussi vous servir à élaborer un bon calendrier marketing. Si vous voulez vous assurer que votre stratégie va fonctionner, organisez les choses en dispatchant les missions. Responsabiliser votre équipe vous permet d’affiner vos goals.
Le conseil du pro : “Discutez de votre plan avec le reste de votre équipe. C’est toujours bon d’avoir un retour de l’ensemble de la team pour s’assurer que l’on va dans la bonne direction et pourquoi pas récolter de nouvelles idées.” Une fois que vous avez réussi à dégager plusieurs heures de votre temps dans la semaine, “réservez-vous un créneau fixe chaque semaine pour réfléchir aux nouvelles actions à mener et pour analyser vos statistiques. cela vous aidera à orienter votre stratégie ”, conseille le directeur marketing de Flexy.

Prenez le temps de réfléchir aux actions qui seraient les plus bénéfiques pour votre salon et commencez à construire votre calendrier. Flexy reste à votre disposition pour envisager avec vous la formule digitale la plus adaptée à votre salon ou à votre institut. Profitez même dès à présent d’un entretien personnalisé gratuit.

coiffuredigitalesthétiqueMarketingspastratégie

Rédigé par
Juliette Vergnaud

Juliette Vergnaud

Après avoir occupé le poste de rédactrice en chef adjointe pour le site du magazine Vogue, j'ai rejoint le site du magazine ELLE pour y décrypter les dernières innovations soins et coiffure en qualité de cheffe de service Beauté. Je me suis ensuite orientée vers une entreprise digitale: Birchbox au poste de directrice des opérations éditoriales. Aujourd'hui consultante éditoriale notamment pour Lancaster, j'adore dénicher des bons plans et raconter pour les marques des histoires qui font rêver.