Actu - - Leslie Bazelot

Les auto-entrepreneurs dans l’obligation d’adopter un logiciel de caisse certifié

La loi de finances imposera au 1er janvier 2018 aux auto-entrepreneurs, désormais appelés micro-entrepreneurs, d’adopter un logiciel de caisse certifié pour la gestion de leurs comptes.

Le gouvernement a instauré, dans la loi de finances, l’obligation pour les commerçants au recours à des logiciels de caisse certifiés pour faciliter la traçabilité des paiements. En outre, la disposition vise à éviter les pratiques frauduleuses. Cette mesure affecte directement les professionnels de la beauté : salons de coiffure, institut de beauté et spa.
Les auto-entrepreneurs, non assujettis à la TVA auraient pu croire pouvoir échapper à cette nouvelle obligation… Or, l’état vient d’annoncer qu’ils seront également dans l’obligation d’adopter un logiciel de caisse certifié NF525.
Finie la comptabilité sous Excel, les auto-entrepreneurs du secteur de la beauté devront eux aussi se plier à la loi de finances !  Les pénalités prévues en cas de non-respect de cette réforme ? Pas moins de 7 500€ d’amende et une régularisation de la situation sous soixante jours.
Un conseil : anticipez ! Il est important de prévoir en amont l’équipement en tenant compte du délai d’adaptation au logiciel. Préférez vous équiper avant le 1er janvier 2018 pour ne pas tomber au dépourvu le moment venu.

À LIRE AUSSI

Que risquez-vous si votre logiciel de caisse n’est pas certifié NF525 ?

Le logiciel de caisse NF525 Flexy vous assure d’être en règle avec la loi. Il apporte de multiples autres fonctionnalités indispensables pour gérer efficacement votre activité : la gestion du personnel, la vitrine virtuelle, la gestion du stock… Demandez votre démonstration pour en savoir plus sur le logiciel de caisse Flexy

MAJ : la loi a finalement tranché pour une autre issue concernant les auto-entrepreneurs qui ne sont donc pas directement concernés par la loi de finances.

auto-entrepreneurslogiciel de caisse certifiéloi de finances

Rédigé par
Leslie Bazelot

Leslie Bazelot

Tombée un peu par hasard dans l’univers de la mode et de la coiffure, c’est au coeur de la rédaction du magazine Biblond.com que j’apprends et je découvre ce secteur fascinant. Après 6 ans à suivre les créations et les actualités du monde de la coiffure, j’ai ensuite fait mes armes en tant que freelance pour accompagner des marques comme Jean Claude Aubry, Christophe Robin dans leur communication. J’ai également exploré les enjeux du B to C et de l’e-commerce cette fois, en participant à la rédaction pour le blog Birchbox. Aujourd’hui, ce qui m’anime ? Le partage de bonnes pratiques et astuces business.