Gestion - - Julie De Los Rios

7 conseils pour bien choisir les fournisseurs de votre salon

L’union fait la force. Un salon de coiffure, c’est une équipe de professionnels. Il y a l’équipe visible, qui accueille la clientèle et celle qui se cache derrière les produits de revente, le logiciel, le matériel et les soins… Ces partenaires, nécessaires au bon fonctionnement et au succès de votre business, feront partie de votre quotidien. D’où l’importance de bien les choisir. Flexy a listé pour vous les bons réflexes pour sélectionner les prestataires les plus adaptés à votre salon. 

Choisir les bons partenaires est l’une des clés du succès de votre salon. Pas question de prendre des décisions à la légère. Pour éviter les mauvaises surprises, il est primordial de bien définir vos attentes, de vous informer sur les offres possibles, de vous appuyer sur l’expérience des autres ou de bien étudier les conditions du contrat qui vous liera avec le futur partenaire. Pour vous aider dans ce parcours du combattant, Flexy dresse les différentes démarches pour choisir au mieux vos fournisseurs.

1. Informez vous sur les offres existantes

Avant de vous lancer dans la négociation d’un  contrat, il est important de vous renseigner sur les différentes offres existantes. Que ce soit pour le choix d’une maison de produits, d’un fournisseur de logiciel ou de mobilier, étudiez toutes les possibilités qui s’offrent à vous. Pour cela, lisez la presse professionnelle qui, régulièrement, présente les différents prestataires et leurs nouveautés (Biblond, L’Eclaireur, Coiffure de Paris, Estetica Magazine…). Déplacez-vous également sur les différents événements de la profession. Du MCB  à Paris aux différentes éditions régionales du salon Beauté Sélection en passant par Coiffure Beauté Méditerranée, ces rendez-vous incontournables de la profession permettent d’aller à la rencontre des différents acteurs et fournisseurs de la coiffure. De stand en stand, vous pourrez ainsi avoir une vue d’ensemble de ce qui vous est proposé. Enfin, fouillez sur internet et renseignez-vous auprès de votre CCI. 

2. Appuyez vous sur les expériences des autres

Vous avez porté votre choix sur tel ou tel fournisseur… Comme quand vous allez dans un hôtel ou un restaurant, renseignez-vous auprès de votre réseau pour connaître l’expérience et le taux de satisfaction avec ce prestataire. Votre connaissance est-elle très contente ? Ou à l’inverse, a-t-elle vécu une très mauvaise expérience ? Rendez-vous également sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, des groupes de professionnels échangent au quotidien sur des pages dédiées à la communauté. Lisez les différents témoignages pour voir si telle ou telle marque est recommandée ou au contraire déconseillée. Observez de plus près les commentaires des consommateurs sur la page de chaque marque. Cela peut être un bon indicateur concernant la qualité et la fiabilité du service.

À LIRE AUSSI

Comment booster la vitrine de mon salon pendant les soldes

3. Restez fidèle à l’image de votre salon

Pour choisir vos fournisseurs, appuyez-vous sur les valeurs de votre salon, l’image que vous avez voulu créer, la clientèle que vous ciblez… Vous avez développé un concept bio ? Misez sur des produits naturels. Haut de gamme ? Optez pour des marques luxe. A l’inverse, vous vous revendiquez “petit prix” ? Vos gammes de produits doivent être en cohérence avec la ligne directrice que vous suivez. Posez-vous en vous posant la question : qu’est ce qui différencie mon affaire de la concurrence ?  Puis sélectionnez des marques en adéquation avec cette différence. Si vous avez choisi de développer un salon très original ou très conceptuel, songez aux marques niches très peu distribuées en France ou que vos clientes ne trouveront nulle part ailleurs dans les alentours. La découverte est toujours un plus pour les consommateurs. Vous voulez renvoyer une image très pro ? Pensez aux marques distribuées exclusivement en salon qui ajoutera du crédit à votre salon.

À LIRE AUSSI

Comment motiver vos équipes à vendre plus grâce aux statistiques ?

4. Créez votre cahier des charges

Vous avez listé une petite dizaine de fournisseurs. Avant de les contacter, établissez votre cahier des charges pour dresser vos conditions et celles sur lesquelles vous ne reviendrez pas  : prix, marge, délais de livraison, volume maximal de commande, fourniture de la PLV, offre de formation à vos équipes, accompagnement dans la revente etc. Ces différents paramètres seront autant d’arguments à négocier une fois que vous allez démarcher les différents prestataires.

5. Faites vos calculs

Soyez très pointilleux. Il est nécessaire de calculer combien l’utilisation d’un soin, d’un shampoing, d’une coloration ou autre vous coûtera par prestation et si cela rentre dans vos budgets et donc dans le prix de votre prestation. Mettez-vous également du côté de la cliente qui a choisi, en venant chez vous, un positionnement. Elle ne peut, psychologiquement, pas s’offrir un produit onéreux quand elle vient chez vous pour un tarif peu élevé. A l’inverse, une cliente qui se rend dans un salon haut de gamme attend des produits de revente plus luxueux que dans un salon “petit prix”. Pensez à ce qu’il n’y ait pas un écart de budget trop grand entre votre grille de prix et les prix des produits de revente.

À LIRE AUSSI

Comment décider et fixer les prix de votre salon de coiffure ?

6. Etudiez bien les conditions

Un fournisseur produit ne peut pas, aujourd’hui, se contenter de fournir un produit. En effet, il doit pouvoir proposer à son client tout un accompagnement marketing et d’éducation. Vous devez étudier toutes les conditions du contrat. Y-a-il un calendrier d’animations tout au long de l’année à mettre en avant dans le salon ? Des visuels autour d’une nouveauté pour communiquer en vitrine ou dans le salon ? D’autres outils de communication ? Des meubles de display pour faire découvrir l’ensemble des gammes à la cliente ?
Autre argument à ne pas négliger : la formation. Le fournisseur doit pouvoir proposer un accompagnement pour former les équipes à telle nouveauté ou telle technique de coloration. Vous ne devez pas vous retrouver seul face au produit sans être aiguillé. Chez Flexy, par exemple, au-delà des offres de démo et des outils en ligne, une formation initiale est incluse pour tout abonnement dès le premier mois d’utilisation de la solution de caisse.
Restez vigilant quant aux conditions d’engagement de durée. En effet, si vous êtes déçus, vous devez pouvoir vous défaire rapidement d’un contrat.
Enfin, soyez attentif aux délais de livraison. Un fournisseur vous indique un délai de 15 jours pour vous livrer… Cela peut être rédhibitoire ! De nombreuses marques de produits capillaires parviennent aujourd’hui à réduire les délais à 48 h. Cette souplesse est un argument qui pèse lourd dans la balance.

7. Négociez

Une fois vos fournisseurs choisis, vient le temps de la négociation. Reprenez votre cahier des charges point par point et négocier les conditions qui ne sont pas en adéquation avec vos desiderata. Votre prestataire vous impose un nombre de commande minimum ou un montant minimum ? Dès le départ, négociez ces conditions pour entrer dans le budget que vous vous êtes fixé. 

8. Restez sur vos gardes

Le commercial avec lequel vous êtes en contact est très sympathique. C’est son métier ! Tout gentil qu’il est, il n’en demeure pas un commercial dont l’objectif est de faire du chiffre. Pour toute transaction, exigez un contrat écrit qui vous protégera en cas de litige. Ne faites rien de la mano à la mano. Certes, il est préférable d’avoir des relations cordiales. Mais n’oubliez jamais qu’il s’agit d’un professionnel dont le but est de vendre et d’augmenter son chiffre d’affaires.

À LIRE AUSSI

5 techniques pour vendre plus de produits ?

En suivant ces différentes étapes, vous devriez trouver les bons partenaires pour votre salon. Ces fournisseurs sont primordiaux pour le succès de votre affaire et la hausse de votre chiffre d’affaires. Ne négligez aucun paramètres. Toutefois, sans oublier d’être très vigilant, faites aussi confiance à votre 6ème sens. Votre intuition peut vous aider à privilégier une marque niche si elle est plus en adéquation avec votre concept ou à mettre en avant un partenaire éco-responsable qui ne laissera pas vos clientes indifférentes.

Et vous, comment avez-vous choisi vos fournisseurs ? Avez-vous des partenaires à recommander ou à déconseiller ? Vous voulez mieux vous équiper pour votre logiciel de caisse, vos réservations en ligne ou votre site internet ? Demandez à Flexy une démo personnalisée !

coiffureesthétiquefournisseurslogicielspa

Rédigé par
Julie De Los Rios

Julie De Los Rios

Après mes débuts sur Vogue.fr, je me suis lancée en tant qu’indépendante en 2007. Mes expériences ? Elle.fr, Glamour.com, Gqmagazine.fr, Next Libération, Fan 2, la Parisienne… Depuis 10 ans, je collabore régulièrement avec les Editions COTE, le Journal Marianne et le magazine Biblond. Mes domaines de prédilection ? La mode, l'horlogerie, la joaillerie, la coiffure et l’art de vivre en général. Ce qui me fait vibrer ? Rencontrer des passionnés pour transmettre leurs démarches au plus grand nombre.