Gestion - - Juliette Vergnaud

5 habitudes des salons qui réussissent

Avoir des idées, c’est bien, mais en avoir qui ont déjà fait leurs preuves c’est encore mieux. L’équipe Flexy est allée à la rencontre de 5 salons qui cartonnent pour qu’ils fassent part de leur expérience et de leur succès. Les bons plans sont toujours bons à prendre et enrichissent le business du secteur de manière globale.
5 habitudes faciles à prendre se dégagent de ces histoires. A moduler, à adapter, à exploiter selon sa propre clientèle.

1. Baisser son taux de no shows comme le salon  Didact Hair

Les no shows, qu’est-ce que c’est ? Ce sont les clients qui prennent des rendez-vous mais qui ne viennent pas. Le manque à gagner des no shows pour un salon de 3 collaborateurs avec un panier moyen de 40€ est d’environ 1600€ par mois. Pour répondre à cette problématique, plusieurs options s’offrent à vous :

  • “Demandez un acompte à la réservation, votre temps est précieux, justifiez-le !” déclare Ilan Koskas. Le salon Didact Hair par exemple, a considérablement réduit son taux de no shows, en passant de 10% à 1% des prestations, avec la mise en place de l’acompte.“Osez demandez cet acompte, même s’il est de 2€, les clients viendront” insiste le CEO de Flexy.
  • N’hésitez pas aussi à envoyer un rappel de rendez-vous à vos clients. Certains oublient sincèrement leur rendez-vous et un message de rappel la veille est toujours bénéfique.“Ils apprécient ce genre de service et y sont habitués” affirme Ilan Koskas.
  • Enfin, il faut établir clairement et diffuser à vos clients une politique d’annulation. Votre temps est précieux et vous devez mettre au point des conditions en cas d’annulation : est-ce que je conserve l’acompte ? Est-ce que j’autorise une annulation sans frais jusqu’à 24 ou 48 heures avant le rendez-vous ? Posez-vous ces questions, vous connaissez votre clientèle mieux que personne, vous saurez donc trouver les réponses adaptées.

Le conseil de Flexy : N’ayez pas peur de vous retrouver face à un premier sentiment d’incompréhension des clients. Ce mode de fonctionnement est déjà largement répandu, dans plusieurs domaines, prenez des exemples concrets pour argumenter. Si le moindre changement suscite il est vrai des interrogations chez les clients, soyez didactique et changez les règles étape par étape.

À LIRE AUSSI

5 façons efficaces d’en finir avec les annulations de dernière minute

2. Booster sa revente comme le salon Jérémy et Pierrick Coiffeurs coloristes

Le taux moyen de revente de produits en salon de coiffure est de 6%. Mais il peut être augmenté facilement et rapidement grâce à ces méthodes :

  • Proposez de la vente en ligne. En affichant sur votre site l’ensemble des produits, vous informez le client de ce que vous faites et vous pouvez également réalisez des ventes lorsque votre boutique physique est fermée. Cette e-boutique ajoute donc un canal de vente en plus d’être un très bon moyen de communication.
  • Utilisez intelligemment votre fichier client digital, vous aurez tous les outils nécessaires pour booster vos ventes auprès des clients. Grâce à toutes ces informations personnalisées vous pouvez cibler et adapter votre discours de vente à chaque client et ainsi augmenter votre volume.
  • Servez-vous de vos statistiques et de vos outils marketing pour relancer vos clients selon leur utilisation. C’est-à-dire en observant quelles ont été ses actions précédentes.
  • “Ce n’est pas parce qu’un client n’a pas commandé un produit avant sa prestation ou acheté pendant, qu’il ne le fera pas après, au contraire !” affirme Ilan Koskas.
  • Ciblez intelligemment vos campagnes marketing, c’est facile avec les outils Flexy.

Le conseil de Flexy : Créez une saisonnalité en dehors des périodes classiques de soldes bien entendu. A vous de voir ce que vous pourriez proposer d’éphémère d’adaptable à votre salon pour créer l’envie chez le client.

À LIRE AUSSI

4 conseils pour des soldes réussies dans votre salon

3. Fidéliser ses clients comme le salon PopHair

Soignez votre accueil : Plus votre accueil est soigné, plus les clients reviennent dans vote salon plutôt que dans un autre. Il est crucial de soigner son image, aussi bien physique que digitale.“Votre site est la seconde vitrine de votre établissement.” explique le CEO de Flexy.
Proposez un programme de fidélité : Différentes options possibles existent : la carte d’abonnement, qui accorde systématiquement une réduction au client, la carte qui compte le nombre de visites, la carte à points basée sur le montant dépensé… A vous de voir quelle est celle qui correspond le mieux à votre salon.
Invitez à revenir : Grâce au SMS marketing, faites revenir vos clients plus souvent. Cet outil vous permet d’envoyer un sms automatique dans le but de fidéliser votre clientèle. C’est le moyen le plus rapide et le plus efficace de l’atteindre. Voici quelques exemples :
“Vous nous manquez ! On vous offre 20% sur votre prochaine visite avant le XX/XX”
“Ca fait longtemps que l’on ne vous a pas vu(e), revenez nous voir et on vous offre le soin capillaire !”

Le conseil de Flexy : Le top de l’envoi de message est celui qui est très personnalisé. Montrez que vous connaissez votre client et que l’offre envoyée est faite pour lui. Par exemple : “Lundi prochain, – 20% sur tous les shampooings volume pour vous qui ne voulez éviter d’être raplapla en début de semaine.” Vous ciblez alors uniquement les femmes aux cheveux fins.

À LIRE AUSSI

5 conseils pour fidéliser votre clientèle

4. Optimiser son e-réputation comme le salon Faretra Paris

Vous pouvez proposer de très bonnes prestations, avoir un site internet et même faire de la réservation en ligne, mais il faut le faire savoir ! Pour optimiser son e-réputation voici les indispensables.
Référencer son salon dans un annuaire : En ouvrant votre salon à des plateformes comme Treatwell ou Balinéa vous permettez d’une part de remplir vos heures creuses mais aussi de faire connaître votre établissement. Ces plateformes sont les mieux référencées dans le secteur de la beauté et apparaissent sur la première page de recherche Google, il est judicieux que vous vous placiez dessus car la plupart des clients n’iront de toute façon pas plus loin dans leur recherche.
Proposer des services en ligne : que ce soit une e-boutique avec un conseil personnalisé pour faire son choix, que ce soit des tutoriels pour vous expliquer comment faire telle ou telle coiffure… osez proposer des choses innovantes et penser au potentiel viral de vos actions.

À LIRE AUSSI

5 règles d’or pour gagner en visibilité sur internet

5. Enchanter son expérience client comme le salon Le barbier de Marseille

“Un salon de 3 collaborateurs perd en moyenne 45 minutes par jour à répondre au téléphone. Ce n’est agréable ni pour vous, ni pour le client.” assure Ilan Koskas.
Pour enchanter votre expérience client, optez pour la réservation en ligne. Chez Le Barbier de Marseille, tous les rendez-vous et les paiements se font en ligne. Cette pratique permet de dématérialiser les actions psychologiquement les moins faciles pour le client. Non seulement le client n’a pas à sortir sa carte bleue à la fin de la prestation, mais on s’occupe pleinement de lui car il n’y a pas de téléphone qui sonne ou de clients à encaisser. Avec la réservation en ligne votre agenda est optimisé et sécurisé, il n’est pas à la merci de vos employés et il reste ouvert 24/24h et tous les jours de l’année.

À LIRE AUSSI

5 raisons de se mettre à la réservation en ligne

Ces 5 habitudes vous ont-elles inspirés ? Et vous ? Qu’auriez-vous envie de mettre en place dans votre salon ? Flexy peut vous aider à trouver les réponses ou à les mettre en pratique. Bénéficiez même d’un entretien personnalisé gratuit pour que nous vous proposions la formule qui permette de faire vivre vos ambitions.

habitudessalon de coiffuresuccès

Rédigé par
Juliette Vergnaud

Juliette Vergnaud

Après avoir occupé le poste de rédactrice en chef adjointe pour le site du magazine Vogue, j'ai rejoint le site du magazine ELLE pour y décrypter les dernières innovations soins et coiffure en qualité de cheffe de service Beauté. Je me suis ensuite orientée vers une entreprise digitale: Birchbox au poste de directrice des opérations éditoriales. Aujourd'hui consultante éditoriale notamment pour Lancaster, j'adore dénicher des bons plans et raconter pour les marques des histoires qui font rêver.