Marketing - - Juliette Vergnaud

10 façons de faire venir plus de clients au salon

Quand on tient un établissement, les préoccupations et les envies de la clientèle doivent être au coeur du business. Si la fidélisation des habitués est une mission quotidienne pour conserver une bonne image de marque, le recrutement de nouveaux clients ne doit pas être laissé de côté. Il permet de se développer, de se renouveler et de gagner en notoriété. Flexy vous donne 10 manières de faire venir de nouvelles personnes chez vous et de mieux remplir votre agenda.

1. Faites fonctionner le bouche à oreille

Méthode classique certes, mais encore faut-il y penser et l’utiliser de manière astucieuse. Repérez parmi vos clients ceux qui pourraient être les plus connectés et les plus bavards. Evoquez avec eux vos expertises particulières ou vos promotions du moment. Attention, il ne s’agit pas de dérouler toutes vos prestations (pour ne pas les ennuyer), mais de leur donner des idées, de les faire parler à leur entourage et à moyen terme de développer votre fichier client.
Par exemple, n’hésitez pas à dire ou à envoyer par sms à de jeunes clients : “Vous savez que l’on fait -25% le jeudi pour les moins de 25 ans ? Venez avec vos amis.” Ou pour pousser la vente de produits : “Nous proposons depuis peu une marque bio pour les produits de soins, venez tester avec une amie autour d’un thé.”

2. Activez vos réseaux sociaux

Indispensables aujourd’hui pour diffuser vos informations, les réseaux sociaux peuvent vous apporter de nouveaux clients. Sur Facebook, mettez régulièrement à jour vos informations, vos promotions, ateliers, horaires exceptionnels et surtout le lien vers votre site internet pour la réservation en ligne. Sur Instagram, postez les coiffures dont vous êtes le plus fier (veillez à faire une demande d’autorisation de droit à l’image aux clients), postez également des commentaires positifs de clients, des verbatims sur vos comptes. Renvoyez vos clients vers votre site internet ou sur votre application mobile pour qu’ils puissent ensuite booker en deux clics une prestations qui les intéressent.

3. Misez sur la communication

Evidemment, il faut faire savoir à un maximum de personnes quels sont vos talents. Pour la communication, si votre budget vous le permet, vous pouvez engager une agence qui vous facturera différentes prestations, de la rédaction d’un communiqué de presse à la diffusion de ces informations auprès de la presse et de la blogosphère.
Sans investir dans ce type de services, vous pouvez faire rédiger un communiqué succint pour chaque nouveauté remarquable de votre salon et diffuser l’annonce à l’ensemble de vos clients par mail, courrier ou SMS, selon le mode qui les touchera le plus (selon l’âge et les informations que vous possédez dans votre fichier client).

À LIRE AUSSI

Comment choisir les images pour le site internet de son salon

4. Démarquez-vous de la concurrence

Faites un tour d’horizon de la concurrence dans votre quartier ou dans votre ville. Regardez quelles sont les prestations qui ne sont pas ou peu proposées autour de vous et lancez-vous. Faites appel à un expert pour des prestations particulières ou annexes à votre business principal, ça ne s’improvise pas ! Par exemple, embauchez une manucure sur un créneau convenu pour des prestations ongles en complément des prestations coiffure de votre salon. La nouveauté, l’originalité et la diversité attirent toujours.

5. Proposez des promotions

Faire des remises au bon moment peut faire gonfler votre chiffre d’affaires et vous apporter des clients réguliers. A certains moments de la semaine, pendant les périodes de creux, n’hésitez pas à faire des rabais pour rentabiliser votre établissement.
Ensuite, à vous de montrer votre talent. Le client qui s’est laissé tenté par une promotion revient dans une majorité des cas s’il a été conquis, même au prix fort. Et tous les clients qui sont de vrais testeurs adorent également partager leurs bons plans.

À LIRE AUSSI

5 raisons de faire des pormotions grâce au yield management

6. Faites vivre une communauté

Facebook ou votre site internet peuvent être de bons moyens pour animer une communauté. Partagez vos astuces, votre expérience de pro, répondez aux questions des internautes. La proximité que vous créez en ligne pourrait bien se retrouver à moyen terme en chiffre d’affaires pour votre salon ou votre institut.

7. Servez-vous de la micro-influence

La micro-influence c’est quoi ? Ce sont ces influenceurs Instagram qui ont entre 1000 et 10 000 followers selon le secteur. L’intérêt de la micro-influence est la proximité qui est créée avec les followers. Le partage des posts, des moments vécus apparaît comme authentique. Suivez les instagrameurs de votre région ou de votre ville avec les # qui vous concernent et proposez-leur des missions en échange de prestations par exemple.
Le pouvoir de prescription des micro-influenceurs est grand et de plus en plus reconnu. Vos actions vous apporteront à coup sûr un retour notable en boutique. Réfléchissez bien à des missions précises qui peuvent vous apporter soit plus de ventes de produits, soit plus de prises de rendez-vous. Plus vous serez focus sur un objectif, plus cela a de chance de bien fonctionner.

8. Optez pour la générosité

Vous avez un stock d’invendus depuis quelques temps dans votre arrière-boutique ? Vous voulez faire connaître une nouvelle marque que vous allez mettre en avant ? Vous voulez être un point de contact référent pour une marque spécialisée ? C’est peut-être le moment d’offrir quelques produits aux clients les plus rapides à se rendre dans votre établissement. Par exemple, offrez un soin pour les 20 nouveaux clients à passer la porte de chez vous avec le bon cadeau que vous aurez préalablement diffusé via vos réseaux sociaux. Pour être sûr que votre offre soit efficace, c’est à-dire qu’il y ait un retour sur investissement, prévoyez d’offrir votre cadeau aux clients qui dépensent pour un montant minimum d’achats.

9. Imaginez des collaborations

Pour recruter des personnes qui vous connaissent mal ou qui n’ont pas l’habitude de fréquenter votre établissement, associez-vous à une autre marque ou à un commerce proche du vôtre le temps d’un partenariat. Pour que l’alliance soit des plus bénéfiques pour chacune des parties, assurez-vous de l’équilibre de l’investissement:

  • Racontez une histoire qui justifie votre collaboration.
  • Faites passer un message.
  • Proposez une offre attrayante.
  • Limitez la collaboration dans le temps pour créer l’exception, la rareté.
  • Investissez-vous à hauteur égale sur l’évènement.

 

10. Multipliez vos champs d’actions

Créez des rendez-vous ou des événements. Vous serez ainsi présents sur différents canaux et maximisez les chances de voir venir de nouvelles têtes dans votre établissement.

  • Imaginez un rendez-vous beauté sur votre site internet, que ce soit une astuce, un tuto coiffure ou massage.
  • Organisez des ateliers en boutique pour apprendre certaines techniques de coiffure, de maquillage ou de bien-être de manière plus générale.
  • Prévoyez des évènements en vue d’anniversaires de marques, de lancements de produits par exemple.

Chaque action s’adresse à une cible particulière. Veillez à adapter votre discours pour que celui-ci soit compris par un maximum de personnes.

Faites preuve d’imagination et mettez en place des projets qui vous tiennent à coeur avant tout. Les clients recherchent de plus en plus l’authenticité dans la consommation de services. Cette liste d’idées n’est bien sûr pas exhaustive et elle est ajustable à la taille de votre entreprise et à votre modèle économique. Pour évoquer toutes les possibilités d’optimiser votre business, l’équipe Flexy se tient à votre disposition. Profitez même d’un entretien personnalisé gratuit.

clientscommunicationesthétiquenotoriétéréseaux sociauxsalon de coiffurespa

Rédigé par
Juliette Vergnaud

Juliette Vergnaud

Après avoir occupé le poste de rédactrice en chef adjointe pour le site du magazine Vogue, j'ai rejoint le site du magazine ELLE pour y décrypter les dernières innovations soins et coiffure en qualité de cheffe de service Beauté. Je me suis ensuite orientée vers une entreprise digitale: Birchbox au poste de directrice des opérations éditoriales. Aujourd'hui consultante éditoriale notamment pour Lancaster, j'adore dénicher des bons plans et raconter pour les marques des histoires qui font rêver.